Un marché clé pour la marque

SEAT accélère son offensive internationale et développe ses opérations stratégiques en Algérie

Alger,  19 janvier 2018

  • L'entreprise souhaite s'implanter dans la région et contribuer à l'économie algérienne
  • Le Premier Ministre Ahmed Ouyahia et Luca de Meo se réunissent pour discuter d'un programme de partenariat à long terme entre le pays et SEAT
  • SEAT souhaite contribuer au développement d'un solide réseau de fournisseurs en Algérie
  • En 2017 et en seulement six mois, plus de 17 000 voitures ont été assemblées dans l'usine de Relizane (Algérie), dont 8 121 unités de la SEAT d'Ibiza.
  • La commercialisation de la cinquième génération d'Ibiza débute cette semaine en Algérie

Dans le même temps, SEAT vise à promouvoir la technologie GNC (gaz naturel comprimé) aussi bien en Algérie qu'en Europe. En effet, il s'agit là d'une alternative durable aux motorisations traditionnelles et électriques. Le GNC émet 85% d'oxyde d'azote de moins que les moteurs diesel, réduit les émissions de CO2 de 25% par rapport aux moteurs à essence et élimine presque toutes les particules en suspension. A ce titre, lors de sa visite en Algérie, Luca de Meo a également rencontré Abdelmoumen Ould Kaddourla, PDG de Sonatrach : la plus grande compagnie de gaz du pays.

Après sa rencontre avec le Premier Ministre algérien, le Président de SEAT a souligné que "l'Afrique du Nord est une zone de croissance naturelle pour SEAT, qui se trouve actuellement dans une phase d'internationalisation. L'inauguration de l'usine de Relizane en juillet 2017 marque pour nous une étape historique et c'est la première fois que nous produisons en dehors des frontières européennes. Ici, en Algérie, nous construisons des voitures fabriquées par et pour les Algériens. Aujourd'hui, nous présentons la cinquième génération d'Ibiza et dans les prochains mois, nous prévoyons de débuter l'assemblage d'autres modèles pour répondre à la demande des clients algériens".

Mourad Oulmi, PDG de SOVAC et de SOVAC Production a déclaré que "le lancement de SOVAC Production en juillet dernier a marqué une nouvelle ère pour l'industrie automobile en Algérie, grâce au partenariat avec le Groupe VOLKSWAGEN. Au-delà d'un plan de production fort de différents modèles, 2018 marquera le lancement de la deuxième phase de SOVAC Production. Nous allons commencer l'intégration et le développement de la sous-traitance automobile. Nous encouragerons les équipementiers à s'installer en Algérie et à produire des pièces détachées pour le marché intérieur et pour l'exportation. Je voudrais également profiter de cette occasion pour remercier le Président de SEAT, Luca de Meo, de nous avoir accompagnés dès le début du projet Relizane, en nous encourageant, notamment en matière de formation et de logistique".

L'usine de Relizane conclut l'année 2017 avec des résultats très encourageants

SEAT conduit le projet de production du Groupe VOLKSWAGEN en Algérie, non seulement en termes de coordination, mais aussi de volumes. En effet, près de 50% du volume total réalisé en 2017 a été généré par l'Ibiza, l'un des quatre modèles du Groupe VOLKSWAGEN assemblé à Relizane. Au cours du deuxième semestre 2017, plus de 17 000 voitures y ont été assemblées, dont 8 121 exemplaires de la SEAT Ibiza.A partir de cette année, l'Algérie contribuera régulièrement à l'augmentation des résultats commerciaux de SEAT. En 2017, la marque a livré 468 400 véhicules dans le monde, soit 14,6 % de plus que l'année précédente.

Lors de cette visite, Luca de Meo, Président de SEAT, a remis à un client algérien la toute première Ibiza de cinquième génération produite dans le pays. En plus de l'Ibiza, SEAT souhaite également assembler la Leon et l'Arona dans l'usine de Relizane au cours des prochains mois.

Afin de développer et d'assembler de nouveaux modèles en Algérie, SEAT a pour objectif de contribuer à la création d'un réseau de fournisseurs automobiles dans le pays. Pour ce faire, un événement qui réunira les fournisseurs de l'usine de Relizane a été programmé avec SOVAC dans les prochaines semaines.

Actuellement, l'usine de Relizane emploie plus de 550 personnes. A long terme, jusqu'à 1 800 emplois devraient être créés. On estime que 3 500 emplois supplémentaires seront également créés auprès des fournisseurs et des prestataires de services logistiques. SEAT est impatient de saisir les opportunités et de s'implanter dans la région, d'abord par un transfert de connaissances. Afin d'assurer les standards de qualité du Groupe VOLKSWAGEN, les équipes algériennes en charge de la production, de la logistique et de l'assurance qualité, ont été formées sur site par des experts des marques du Groupe. Par ailleurs, les Managers algériens ont suivi un programme de formation de plusieurs mois sur les sites de production des marques. Ce programme apporte aux superviseurs et aux managers des compétences pratiques, qui leur permettent d'expliquer les procédures standardisées à leurs collaborateurs et de les former à leur application.