Industrie 4.0 chez SEAT

La routine quotidienne des robots autonomes : plus de 1 600 km et 23 800 pièces

Martorell,  10 janvier 2018

  • 125 véhicules autoguidés (VAG) partagent chaque jour l'espace de travail des 7 000 employés de l'usine SEAT de Martorell
  • Ces robots intelligents transportent 23 800 pièces par jour et parcourent une distance de 436 000 km chaque année, soit l’équivalent de la distance entre la Terre et la Lune
  • Le transport robotisé facilite et optimise le travail des ouvriers et réduit les temps de production de 25%

- Un voyage vers la Lune avec des feux tricolores et des piétons en chemin : chaque année, les VAG parcourent plus de 436 000 km, soit plus que la distance entre la Terre et la Lune. Lorsqu'ils suivent leurs trajectoires préétablies, ils savent quand s'arrêter à un feu rouge ou quand un ouvrier croise leur chemin grâce à leur vision à 360°. Ils coordonnent leurs mouvements avec ceux des piétons et garantissent leur sécurité en signalant leur présence par des feux à balayage laser.

- Naviguer à l'intérieur de la « galaxie des robots » : les VAG de l'usine de Martorell suivent 40 parcours de guidage aménagés avec des pistes magnétiques qui sont encastrées dans le sol. Chaque trajet dure entre 1 et 7 minutes. Pendant ce laps de temps, les robots suivent les circuits indiqués et réduisent automatiquement leur vitesse dans les courbes afin de ne pas perdre de stabilité lors du transport de charges lourdes et de maintenir une distance de sécurité. A l'avenir, ces parcours de guidage céderont leur place aux systèmes de navigation GPS.

- Télécommande : cinq employés configurent et si nécessaire, modifient à distance les paramètres des parcours de tous les VAG à partir d'une salle de contrôle. Un serveur centralisé recueille les informations du logiciel qui est installé dans chaque robot et leur position exacte est affichée sous forme de symbole numérique sur les écrans de la salle. Un voyant vert indique leur pleine puissance tandis qu’une couleur ambre indique qu'ils se sont arrêtés à cause d'un obstacle ou parce qu'ils rechargent leurs batteries. Le système détecte également d'éventuels problèmes techniques et peut immédiatement les résoudre

- Partage de l'intelligence dans l’Industrie 4.0 : La 4ème révolution industrielle permet aux ouvriers de contrôler les processus pour optimiser la prise de décision et permettre à ces robots collaboratifs d'exécuter les tâches les plus physiques et les plus répétitives. En tant que référence dans le secteur de la numérisation et de l'automatisation, SEAT prévoit également d'autres mesures telles que l'intégration des logiciels et du matériel hardware dans la production et la logistique.