SEAT Mii électrique dans la ville

6 raisons de conduire une voiture électrique

Martorell, 03 février 2020

  • Outre l’impact sur l'environnement, les économies de temps et d'argent sont les principaux avantages
  • L'utilisation de voies dédiées et de zones de stationnement réservées sont des mesures qui incitent les conducteurs à passer à la voiture zéro émission
  • Près de 300 villes européennes disposent déjà de zones à faibles émissions, auxquelles seuls les véhicules hybrides et électriques peuvent accéder

Pas de CO2 ni aucune autre particule polluante dans l'atmosphère. L’impact sur l’environnement neutre est certainement la principale raison de conduire une voiture entièrement électrique, mais ce n'est pas la seule. Outre l’intérêt pour la planète, elle présente également des avantages pour les conducteurs. « Prendre le volant d'une voiture électrique dans n'importe quelle grande ville permet d'économiser beaucoup de temps et d'argent », déclare Carlos de Luis, Responsable de la Mobilité Électrique au sein des relations institutionnelles du Groupe Volkswagen. Nous l'avons vérifié à Madrid à bord de la SEAT Mii electric.

1. Dites adieu aux embouteillages. Pouvoir éviter les embouteillages quotidiens est l'une des incitations auxquelles de plus en plus de conseils municipaux ont recours pour récompenser les utilisateurs de voitures électriques. Dans de nombreuses villes européennes, ceux-ci sont autorisés à circuler sur la voie réservée aux bus. C’est notamment le cas à Madrid, où l'on peut rouler sur une voie dédiée spécialement aux véhicules hybrides et électriques, même si le conducteur est seul à bord. « Grâce à cette mesure, si vous vivez en banlieue, vous pouvez réduire votre temps de trajet d'environ 30 minutes par jour. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreux utilisateurs ont choisi une voiture électrique », explique Carlos de Luis.

2. Stationnement facile. L'autre grand défi quotidien pour les conducteurs dans la grande majorité des agglomérations consiste à trouver une place de stationnement. C'est pourquoi de plus en plus de villes offrent des facilités aux conducteurs de véhicules électriques. Comme par exemple des places réservées, gratuites ou à prix réduit, comme c’est le cas notamment à Madrid là encore. « Je peux me garer dans les zones bleue et verte sans payer un centime et sans limite de temps. Vous n'avez même pas besoin de chercher un parcmètre pour obtenir un ticket », explique Carlos de Luis. 

3. Conduire en plein centre ville. Près de 300 villes européennes ont mis en place des zones à faibles émissions. Et ce nombre est en augmentation. La loi espagnole sur le changement climatique oblige par exemple toutes les villes de plus de 50 000 habitants à créer des zones à faibles émissions et à restreindre la circulation des véhicules les plus polluants d'ici 2023. Pour Carlos de Luis, c'est clair : « La voiture électrique est la solution face aux restrictions dans les villes. Je participe généralement à de nombreuses réunions dans le centre de Madrid et avec la SEAT Mii electric, je peux aller pratiquement partout ».

4. Chargez et repartez. Il existe déjà plus de 150 000 bornes de recharge publiques en Europe. « Ce n'est qu’un début » déclare M. de Luis, « les pouvoirs publics ont déjà pris conscience qu'ils doivent faciliter la création d'infrastructures de recharge, mais aussi proposer des incitations pour l'installation de bornes de recharge dans les foyers et dans les entreprises ».

De plus, les hôtels, les restaurants et les centres commerciaux offrent des places de stationnement avec bornes de recharge à titre gracieux pour leurs clients. « Ainsi, je peux par exemple recharger ma batterie gratuitement pendant que je fais mes courses », ajoute-t-il. Avec la SEAT App, il est possible de vérifier le niveau de charge de la batterie à tout moment à partir d’un téléphone portable.

5. Aller plus loin en dépensant moins. Dans le même temps, les véhicules électriques affichent une autonomie de plus en plus importante. La Mii electric peut parcourir jusqu'à 350 kilomètres en cycle urbain. « Cela me permet de rouler sans recharger pendant plusieurs jours en fonction de mes déplacements quotidiens, mais je ne m’inquiète jamais du niveau de la batterie sachant que je charge la voiture chaque nuit dans mon garage », explique-t-il.

En outre, les dépenses de consommation sont nettement inférieures avec une voiture électrique. Sans oublier le coût d'entretien qui est bien moindre. « A priori le prix d’achat de la voiture électrique est plus élevé, mais celle-ci est autrement plus rentable lorsque vous prenez en compte les coûts d’usage sur toute la durée de vie du véhicule », explique Carlos de Luis.

6. Des aides à l’achat et moins de taxes. L'objectif de SEAT est de démocratiser la mobilité électrique avec des voitures abordables, comme c’est le cas de la Mii electric. Cependant, les véhicules électriques sont généralement encore plus chers que leurs homologues thermiques. C'est pourquoi il existe des aides directes à l’achat de l’ordre de 3 000 à 5 000 euros selon les pays. De plus, différents avantages fiscaux sont proposés aux propriétaires et aux conducteurs de voitures électriques. En Espagne, il est par exemple possible de bénéficier d'une réduction de 75% de la taxe routière dans de nombreuses villes. Au Portugal l'exemption est totale non seulement sur la taxe routière mais aussi sur les frais d'immatriculation. Enfin, il n’y a plus aucune taxe pour accéder dans les centres-ville en Grande-Bretagne.

SEAT France

Sacha Farkas
Responsable Relations Presse
06 38 66 76 92
Sacha.farkas@seat.fr

Océane Arnould-Dupuy
Attachée de presse
06 07 28 67 42
Oceane.arnould.dupuy@seat.fr