DES TUYAUX POUR L’HIVER

Conduisez sur la neige comme un pro

Martorell,  21 janvier 2019

  • Jordi Gené pilote de course et expert en conduite automobile, partage plusieurs conseils pratiques pour une conduite sur la neige en toute sécurité
  • Pour garder le contrôle de votre véhicule, vous devez anticiper les éventuels aléas et réagir calmement
  • Lorsque vous vous garez à l'extérieur, laissez les balais d'essuie-glace relevés pour qu'ils ne collent pas au pare-brise.

Les conditions météorologiques défavorables, la mauvaise visibilité et plus généralement la période hivernale mettent à l'épreuve les aptitudes de tout conducteur. Mais savons-nous vraiment conduire sur la neige ? A Innsbruck, capitale du Tyrol située dans l'ouest de l'Autriche, Jordi Gené, pilote et expert en conduite automobile, nous explique comment gérer cette situation calmement et en restant confiant.

- La règle d'or : Un immense manteau neigeux s'étend à perte de vue et atteint parfois deux mètres de hauteur. Il est tôt le matin et les rayons du soleil commencent à percer derrière les montagnes. Au volant d'une SEAT Leon X-Perience équipée de la transmission intégrale 4Drive, Mr. Gené partage son premier conseil : « Anticipez et détendez-vous, c'est la règle de base pour conduire dans des conditions difficiles. »

- Comment descendre un col de montagne ? : « Utiliser le frein moteur est fondamental. Le fait de conduire sur les pentes descendantes à basse vitesse permet de maîtriser le véhicule et les freins seront moins sollicités », explique Jordi au début de la descente. Ce conseil vaut aussi bien en hiver qu’en été, mais c’est particulièrement vrai en saison froide, car à basse température, les pneus perdent leur adhérence sur l’asphalte.

- Des surprises se cachent dans l'ombre : Lorsque vous conduisez sur la neige, portez une attention toute particulière aux zones sombres sur la route qui pourraient cacher du verglas : « Il est important de rester calme et d'éviter les manoeuvres brusques », explique Jordi. « Il faut tourner le volant doucement et appuyer légèrement sur le frein jusqu'à ce que vous soyez au-dessus de la plaque de glace et que les roues commencent à retrouver de l’adhérence », souligne-t-il.

- N'utilisez les antibrouillards que dans des conditions extrêmes : La journée est froide mais ensoleillée. Dans ces conditions, « nous n'utilisons jamais les antibrouillards. Leur utilisation est limitée aux cas de mauvaise visibilité ». Ces phares fournissent un éclairage supplémentaire et ils sont utiles en cas de forte pluie ou de brouillard dense, mais « ils peuvent éblouir les voitures qui circulent en sens inverse si ils sont mal utilisés », prévient Jordi.

La meilleure façon de se garer à l’extérieur : au moment de stationner, Jordi conseille également de mettre le sélecteur de la voiture sur 'P' s’il s’agit d’un modèle automatique, ou au point mort voire en première dans le cas d’une boîte de vitesses manuelle. Lorsque vous laissez votre voiture garée à l'extérieur, il vous recommande de « relever les balais d'essuie-glace pour qu'ils ne collent pas au pare-brise lors d'une chute de neige ou si la température chute brusquement », dit-il en joignant le geste à la parole.

Inspecter de votre véhicule, utiliser de chaînes homologuées et augmenter la distance de sécurité vous aideront également à rendre vos déplacements encore plus sûrs en hiver.


SEAT Communication
   

Sacha Farkas
Responsable Relations Presse
sacha.farkas@seat.fr

Océane Arnould-Dupuy
Attachée de presse
oceane.arnould.dupuy@seat.fr