Signalisation

Les clignotants, souvent négligés et mal utilisés

Martorell, 15 juillet 2020

  • Près de 70% des conducteurs utilisent mal leurs clignotants

  • Ne pas signaler un dépassement, la sortie d'un rond-point ou d'un stationnement sont les oublis les plus fréquents

  • Les technologies telles que les clignotants dynamiques à LED augmentent la visibilité et la sécurité

Ils produisent un son caractéristique et sont activés 220 000 fois au cours de la vie d'un véhicule. Cependant, les clignotants sont encore trop souvent oubliés. Si l'on en croit une étude d'Abertis sur la sécurité routière dans différents pays, en moyenne 44 % des conducteurs n'utilisent pas leur clignotant pour signaler un dépassement ou un changement de voie. Magnolia Paredes, Responsable du développement de l'éclairage et des tests électroniques chez SEAT, souligne qu' « ils constituent un élément de signalisation essentiel car ils permettent d'avertir les autres usagers sur nos intentions ». Voici cinq façons de bien les utiliser :

La règle de sécurité RCM (Rétroviseur - Clignotant - Manoeuvre) : avant de débuter la moindre manœuvre, vous devez vous assurer qu'elle peut être effectuée en toute sécurité en regardant dans vos rétroviseurs. Si c'est le cas, vous devez signaler votre intention suffisamment à l'avance pour que les autres usagers puissent réagir. Cependant, vous devez également éviter de trop anticiper afin de ne pas non plus embrouiller les autres conducteurs.

Mettre son clignotant ne veut pas dire que vous avez la priorité : les clignotants annoncent une manoeuvre à venir, par exemple lors d'un changement de voie ou au moment de tourner. En revanche, ils ne donnent en aucun cas la priorité. Vous devez donc respecter les autres véhicules et ne pas provoquer de situations dangereuses.

Utilisez-les pendant toute la manoeuvre : le clignotant doit non seulement être utilisé au début d'une manoeuvre de dépassement, mais il doit également être maintenu activé jusqu'à ce que vous reveniez sur votre voie d'origine.

En quittant un rond-point : l'utilisation du clignotant est fondamentale dans les ronds-points car c'est là que se produisent la plupart des accidents. Il n'est pas nécessaire de signaler que vous vous apprêtez à entrer dans un rond-point ou que vous allez continuer à tourner. En revanche, vous devez utiliser le clignotant pour indiquer que vous changez de voie et que vous allez quitter le rond-point à la prochaine sortie.

Le stationnement et les embouteillages ne sont pas une urgence : de nombreux conducteurs ont souvent tendance à utiliser les feux de détresse lorsqu'ils s'approchent d'un embouteillage, ce qui est une erreur. En effet, si vous êtes amenés à freiner brusquement, vous devez plutôt avertir les autres conducteurs en appuyant plusieurs fois sur la pédale de frein. En outre, la bonne méthode pour indiquer un arrêt ou votre intention de vous garer est d'utiliser le clignotant du côté où vous avez l'intention de stationner. 

Du bricolage au clignotant dynamique à LED

L'actrice de films muets Florence Lawrence qui fut considérée comme la toute première star de cinéma, a inventé le clignotant en 1914. Passionnée d'automobile, elle réparait et améliorait les voitures qu'elle achetait. Comme par exemple au moyen d'un dispositif relié à l'aile arrière du véhicule qui, lorsqu'on appuyait sur un bouton, faisait monter ou descendre un clignotant.

Un siècle plus tard, la technologie LED a remplacé les ampoules à incandescence offrant « plus d'économies et de sécurité car contrairement aux feux conventionnels, elles durent toute la vie de la voiture », explique Magnolia. D'un point de vue esthétique, « les LED et l'utilisation de guides de lumière permettent une intégration complète des clignotants latéraux dans les rétroviseurs extérieurs et modifient complètement l'aspect de l'avant et de l'arrière de la voiture ».

De plus, les clignotants dynamiques représentent une innovation récente avec plusieurs segments lumineux qui s'allument progressivement du centre vers l'extérieur. Les finitions Xcellence et FR de la nouvelle SEAT Leon intègrent par exemple des clignotants dans les rétroviseurs extérieurs pour augmenter la visibilité de la manœuvre. Son système Full LED comprend des phares avant avec une luminosité jusqu'à 900 lumens avec 11 diodes électroluminescentes, et un bandeau lumineux qui relie les deux phares arrière qui sont accompagnés de clignotants dynamiques. « Le mouvement perçu donne une indication claire aux autres conducteurs de la direction dans laquelle le véhicule se dirige, ce qui contribue de manière significative à la sécurité routière », explique Magnolia Paredes.

SEAT France 

Sacha Farkas
Responsable Relations Presse et Publiques
06 38 66 76 92
Sacha.farkas@seat.fr

Océane Arnould-Dupuy
Attachée de presse
06 07 28 67 42
Oceane.arnould.dupuy@seat.fr