Journée mondiale de l'eau

Recyclage de l'eau de pluie utilisée lors de la fabrication des voitures

Martorell,  22 mars 2019

  • SEAT a réussi à réduire sa consommation d'eau par voiture produite de 31% au cours des 8 dernières années, et se rapproche de l'objectif de 38% d'ici 2025
  • L'atelier de peinture et la cabine d'essai sous la pluie sont les zones dans lesquelles la consommation d’eau est la plus élevée, et où les progrès sont les plus importants
  • La réduction de la consommation, le recyclage et la réutilisation sont les piliers pour minimiser l'impact sur le cycle de l'eau

Les appareils électroménagers basse consommation, les systèmes d'irrigation automatique, les robinets à faible débit dans les cuisines et les salles de bains... La lutte contre le gaspillage de l'eau a gagné du terrain dans les foyers, mais qu'en est-il de l'industrie ? Les efforts déployés par SEAT soulignent les progrès réalisés dans ce domaine, avec l'engagement de préserver les écosystèmes comme pierre angulaire de sa stratégie environnementale.

470 Piscines olympiques : la consommation d'eau de l'usine SEAT de Martorell s'est élevée à environ 1 170 000 m3 en 2018, soit l'équivalent de 470 piscines olympiques. Ce chiffre a toutefois diminué au cours des 8 dernières années grâce aux programmes environnementaux de l'entreprise. L’amélioration de la consommation par voiture produite est évidente - de 3,54 m3 en 2010 à 2,46 m3 l'an dernier, soit près de 31% de moins.

Un océan de peinture : l'atelier de peinture est l'installation qui consomme le plus d'eau, avec près de la moitié du total. Les traitements de surface de la carrosserie, les cabines de lavage pour préparer la peinture et celles qui sont destinées à l’application de la couche finale sur la voiture, sont les principaux postes qui nécessitent de grandes quantités d'eau. Mais c'est précisément là que sont réalisées les plus grandes économies. Lorsque les voitures sont peintes par pulvérisation, une petite quantité échappe au processus et tombe dans un réservoir de traitement. "Ici, nous ajoutons les produits chimiques nécessaires pour séparer la peinture de l'eau, et une fois nettoyée, elle est renvoyée dans le processus par le biais d’un circuit complètement fermé", explique Joan Carles Casas, Directrice de l'ingénierie des installations chez SEAT.

Pluie tropicale : les essais sous la pluie sont un autre domaine qui génère un niveau élevé de consommation. Ils ont pour but de contrôler l'étanchéité des véhicules en déversant 150 litres d'eau par mètre carré sur un parcours de six minutes. Ces essais sont eux aussi réalisés en circuit fermé. "Nous collectons et transférons toute l'eau utilisée vers un circuit d'épuration, puis nous la réutilisons dans le processus", explique le Dr. Casas.

C’est déjà demain : SEAT a réalisé beaucoup de progrès, mais il reste encore beaucoup à faire. Afin de minimiser considérablement l'impact sur le cycle de l'eau, de nouveaux procédés plus efficaces sont nécessaires pour réduire la consommation d'eau, mais aussi la recycler et la réutiliser dans un seul processus, et la réintroduire dans l'écosystème dans des conditions optimales. L'objectif est de réduire la consommation d'eau de 38 % d'ici 2025.

Pour ce faire, différents projets ont été mis en œuvre tels que la récupération de l’eau générée par la condensation dans les systèmes de climatisation, ou la surveillance des systèmes de refroidissement. De plus, des systèmes de prévision météorologiques sont mis en place pour programmer l'irrigation des espaces verts. En outre, des projets pilotes sont en cours avec des systèmes d'électrocoagulation, d'ultrafiltration et d'osmose inversée pour recycler une part importante des eaux usées.

"La numérisation et les nouvelles technologies nous aident à faire d'énormes progrès vers un modèle d'économie circulaire avec plus de recyclage et moins d'émissions. Mais le plus important, c'est la prise de conscience et la proactivité de l'équipe SEAT, qui nous permettront certainement d'atteindre nos objectifs", a conclu le Dr. Casas.


SEAT Communications
   

Sacha Farkas
Responsable Relations Presse 
sacha.farkas@seat.fr

Océane Arnould-Dupuy
Attachée de presse 
oceane.arnould.dupuy@seat.fr