Une journée en trottinette électrique

Martorell,  14 mai 2019

  • 60% des trajets en voiture sont inférieurs à 8 kilomètres et les trottinettes électriques sont une alternative de plus en plus répandue dans les zones urbaines  
  • Elles représentent aujourd’hui un moyen de transport très utilisé dans des villes comme Paris, Berlin, Barcelone ou Madrid
  • Les utilisateurs de la SEAT eXS KickScooter économisent du temps et de l'argent grâce à ce nouveau moyen de transport personnel

La mobilité urbaine évolue fondamentalement. Aujourd'hui, 60% des trajets que nous effectuons en voiture font moins de 8 kilomètres. Un nombre croissant de personnes choisissent de combiner différents moyens de transport avec des véhicules dits de mobilité personnelle tels que des trottinettes et les skateboards électriques. Dans les grandes villes comme Paris, Berlin, Barcelone ou Madrid, ils représentent désormais un moyen de transport courant. On estime qu’il y en a plus de 26 000 rien qu’en Espagne.

Il y a quatre mois, le chef pâtissier Jairo Borox a décidé d’utiliser une SEAT eXS KickScooter pour ses déplacements quotidiens. Il l'utilise pour parcourir plus de 400 kilomètres par mois et économise ainsi 60 euros en frais de transport. Voici à quoi ressemble une de ses journées avec sa trottinette électrique.

- 05h30 : une heure de sommeil en plus : Jairo doit se lever tôt pour aller travailler. Il quitte son domicile de Hospitalet de Llobregat, au sud-ouest de Barcelone à cette heure matinale, et parcourt les deux kilomètres qui le séparent de la gare en trottinette. Il prend le train de 5h38 à destination de Sant Boi de Llobregat (Barcelone), où se trouve sa boulangerie. Avant, il devait prendre le bus de 5h pour parcourir le même trajet. "Ma trottinette me permet de dormir une heure de plus et c'est un avantage important quand il faut se lever si tôt", dit-il.

- 06h15 : en trottinette jusqu’au travail : Jairo arrive au travail après avoir parcouru les              3 kilomètres qui séparent la gare et son atelier avec sa trottinette électrique. Il ne lui reste plus qu’à enfiler son tablier pour confectionner toutes sortes de chocolats et de gâteaux.

- 11h00 : de retour sur la route : Jairo doit maintenant apporter rapidement tous ses produits à la pâtisserie de Barcelone afin que ses clients apprécient la fraicheur de ses créations. Il prend le train pour parcourir les 17 kilomètres pour s'y rendre, mais là encore il se rend à la gare en trottinette car c’est le moyen le plus rapide. "L'un des principaux avantages de combiner ces moyens de transport c’est qu'il n'y a pas de surprises, je connais tous mes temps de parcours à l’avance", explique Jairo.

- 11h45 : la solution parfaite pour les villes : Jairo descend du train à Francia, la dernière station. La pâtisserie n'est qu'à 400 mètres dans le quartier branché de Born, qu'il rejoint en deux minutes sur sa trottinette. "De nombreuses villes sont adaptées à cette pratique. D'autres s'efforcent de faciliter les déplacements en toute sécurité avec les trottinettes", déclare-t-il.

- 14h00 : idéale pour les courtes distances : Après sa journée de travail, il reste souvent à Barcelone pour déjeuner avec des amis. "J'aime la flexibilité qu'elle me procure. Quelques minutes suffisent pour parcourir de courtes distances, et une fois pliée vous pouvez l'emporter où vous voulez."

- 16h00 : de retour à la maison : Après avoir déjeuné, Jairo prend le métro jusqu'à Hospitalet de Llobregat avant d’utiliser sa trottinette pour rejoindre son domicile. Moins d'un kilomètre en deux minutes.

- 20h00 : elle l'accompagne aussi dans sa voiture : le vendredi soir et le week-end, Jairo et ses amis sortent dîner à Barcelone. Il se rend en voiture dans l'un des parkings situés à l'entrée de la ville, puis il sort sa SEAT eXS KickScooter du coffre pour se rendre au point de rendez-vous. "Ainsi, je n’ai plus à chercher de place de parking à l’intérieur de la ville ni à payer pour me garer."

- 23h00 : pas sans ma trottinette : de retour à la maison, il branche sa trottinette pour la recharger. Aujourd'hui, il l’aura utilisée pour parcourir plus de 20 kilomètres, et il estime avoir gagné environ deux heures. Il économise aussi de l'argent : plus de 60 euros par mois en essence, en frais de parking et en tickets de transports en communs. "Quand les trottinettes sont arrivées, je ne les percevais pas comme une option, mais désormais c'est un élément essentiel dans ma vie quotidienne", admet-il.

Trois questions sur la trottinette électrique

Quelle est son autonomie et sa vitesse de pointe ? La SEAT eXS KickScooter peut parcourir jusqu’à 25 kilomètres en une seule charge, 3,5 heures suffisent pour recharger sa batterie à 100%. Sa vitesse maximale est de 25 km/h et elle pèse 12,5 kilos. Elle est équipée de phares LED pour mieux voir et être vue, tandis que des freins électriques et mécaniques assurent un freinage sûr et sans effort. Les câbles de frein et la batterie sont intégrés dans la colonne de direction pour une meilleure protection. De plus, elle est équipée de solides roues en caoutchouc pour éviter les crevaisons.

Quelle réglementation pour son utilisation ? Elle peut être utilisée à partir de 14 ans en Espagne et bientôt 8 ans en France. Chaque ville dispose de son propre cadre réglementaire, mais peu de villes européennes affiche une réglementation spécifique. C’est notamment le cas en Espagne, et plus particulièrement à Barcelone, à Madrid et à Valence. Toutefois, la Direction Générale de la circulation prépare une loi globale. Les trottinettes électriques peuvent être utilisées sur les pistes cyclables et dans les rues où la vitesse est limitée à 30 km/h. Il est interdit de circuler sur les trottoirs et sur les routes. Le port d'un casque est recommandé et uniquement obligatoire pour les utilisateurs de moins de 15 ans.

Sont-elles réservées à un usage privé ? Non. La pratique de la trottinette électrique se décline sous différentes formes, y compris avec la location à la demande en utilisant une application mobile. SEAT a collaboré avec la start-up UFO pour lancer un service de ce type à Madrid où 500 trottinettes électriques sont disponibles dans toute la ville. Selon Lucas Casasnovas, Directeur Marketing Produit de SEAT, "ce moyen de transport a un bel avenir devant lui. Ses perspectives de croissance sont très importantes et la collaboration avec UFO ne fait que commencer. Pour l'instant, le service est uniquement disponible à Madrid, mais nous prévoyons de continuer à collaborer pour fournir l’étendre dans le reste de l'Espagne et dans d'autres villes d'Europe."


SEAT Communication
  

Sacha Farkas
Responsable Relations Presse 
sacha.farkas@seat.fr

Océane Arnould-Dupuy
Attachée de presse 
oceane.arnould.dupuy@seat.fr